Pharma

Notre division Pharma possède une large gamme de produits de santé innovants et établis. Nous nous concentrons actuellement sur la recherche et le développement de nouveaux médicaments dans les domaines respiratoires, VIH/ maladies infectieuses, oncologie et immuno-inflammation. Nous avons également des activités de recherche explorant d’autres domaines thérapeutiques.

Le chiffre d’affaires de GSK Pharma s’établit à 16,1 milliards d’Euros en 2016, représentant ainsi 58% du chiffre d’affaires total du Groupe GSK.

Notre activité est centrée sur des médicaments innovants et reconnus, leader dans les domaines des maladies respiratoires et du VIH.  Près de 80% des investissements de recherche de notre organisation R&D Pharma, se concentrent sur nos deux principaux domaines thérapeutiques : les maladies respiratoires et le VIH / maladies infectieuses ; ainsi que deux domaines potentiels : l'oncologie et l'immuno-inflammation.

Notre stratégie

Janet Liberty, Patiente atteinte de BPCO

Notre stratégie consiste à développer et fabriquer des médicaments innovants, de qualité, répondant à des besoins médicaux essentiels, et d’en favoriser l’accès au plus grand nombre, indépendamment du lieu où ils vivent ou de leurs moyens financiers

Pour y parvenir, nous concentrons nos efforts sur la construction d’un pipeline de médicaments solide et différenciant, leader dans les domaines du respiratoire et du VIH. Nous développons également notre présence dans les domaines thérapeutiques de spécialité, dont l’oncologie et l’immuno-inflammation.

Notre portefeuille de médicaments

Notre portefeuille est constitué de médicaments innovants et reconnus, nous positionnant comme leader mondial dans les domaines des maladies respiratoires et du VIH.

Nous sommes leader dans le domaine des maladies respiratoires depuis plus de 40 ans et nous disposons d'un portefeuille de produits matures. Ces dernières années, nous avons renforcé et élargi notre portefeuille respiratoire avec de nouveaux médicaments, parmi lesquels une association d'un corticoïde inhalé et d'un bêta-2 agoniste de longue durée d'action (LABA), un antagoniste muscarinique de longue durée d'action (LAMA) et un bronchodilatateur double de type LABA.

Notre activité dans le domaine du VIH est gérée par ViiV Healthcare, un spécialiste mondial du VIH dont nous sommes l’actionnaire majoritaire, aux côtés de Pfizer et Shionogi. ViiV Healthcare est aujourd'hui un leader mondial dans le domaine du VIH et a récemment obtenu d'importants succès avec les autorisations réglementaires et les lancements de nouveaux médicaments de premier plan. ViiV Healthcare possède plusieurs autres médicaments antirétroviraux en cours de développement clinique.

En dehors des domaines respiratoire et du VIH, notre portefeuille comprend d'autres produits destinés au traitement de pathologies telles que le lupus, l'hyperplasie bénigne de la prostate, le diabète de type 2 et les infections bactériennes.

En outre, nous disposons d'un portefeuille de produits établis parmi lesquels des produits matures dans les domaines anti-infectieux, allergie, système nerveux central, dermatologie, respiratoire et urologie. Ces produits constituent une part importante de notre activité sur les marchés émergents, où la marque GSK est un élément différenciant important.

4,4 milliards d’€

Pour continuer à découvrir de nouveaux médicaments et les mettre le plus rapidement possible à la disposition des patients qui en ont besoin, nous devons investir dans la recherche. En 2016, 4,4 milliards d’euros ont été investis dans la recherche de nouveaux médicaments de prescription.

Le processus de découverte et de développement de nouveaux médicaments est long, coûteux et peut être confronté à des échecs. Cliquez ici pour savoir comment nous découvrons de nouveaux médicaments

Nous explorons différentes approches pour favoriser et accélérer l'innovation dans nos laboratoires. Nous avons segmenté le modèle industriel traditionnel de R&D et nos scientifiques travaillent maintenant dans de plus petites unités, focalisées sur des domaines de recherche spécifiques. L’'entreprenariat et la responsabilisation sont ainsi encouragés. Ces groupes sont chargés d’identifier les cibles biologiques impliquées dans les maladies et de créer des molécules ou des produits biopharmaceutiques qui finalement deviendront de nouveaux médicaments. 

Nous savons aussi que nous ne découvrirons pas tout dans nos propres laboratoires et que nous devons établir des partenariats avec d'autres sociétés, des universités et des fondations consacrées à la recherche. Nous avons actuellement des collaborations en recherche avec plus de 1 500 organisations externes.

Nous savons également qu'il est de notre responsabilité de répondre aux attentes de la société en investissant dans des domaines pathologiques scientifiquement complexes, tels que  l'antibiothérapie. Nous faisons également partie des quelques sociétés du secteur de la santé engagées dans la recherche sur les trois maladies identifiées comme prioritaires par l'Organisation mondiale de la Santé : le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme.   

 

Dernère mise à jour : 05/02/18